Accueil Chroniques littéraires Histoires folles et horrifiques, d’Adeline Rogeaux

Histoires folles et horrifiques, d’Adeline Rogeaux

par benraconte
Histoires folles et horrifiques benraconte

SYNOPSIS

Quel est le point commun entre un homme accidenté, un chien, un enfant, un pigeon, un stylo et bien d’autres éléments du quotidien ? Il n’y en a pas, si ce n’est le fait que tout ceci, combiné à la touche horrifique qui sommeille en chacun de nous, forme de délicieuses et dérangeantes histoires noires. Plongez dans la nuit des démons avec Franck, dans les ténèbres avec Camille et sa maison hantée ou encore avec Jack, le gentil camarade un peu dérangé de Mike. Ce recueil renferme quarante histoires courtes qui reflètent le côté sombre de la moindre banalité du quotidien. Quarante histoires noires et horrifiques pour voir les choses autrement.

CHRONIQUE BENRACONTE

Vous ouvrez les yeux.

.

Vous vous trouvez au beau milieu d’une rue déserte. Autour de vous, une brume opaque s’est installée dans le centre-ville.
Deux points lumineux, comme des phares, apparaissent au loin. Ils se rapprochent rapidement. Vous courez vous réfugier sur le trottoir. Une voiture approche. Elle vous dépasse à toute allure. Vous avez juste le temps de jeter un coup d’œil aux occupants du véhicule. Un homme barbu est au volant, l’air tendu. Derrière, une femme semble vous supplier du regard, comme si elle était en danger. Mais la voiture s’en est déjà allée.
Vous avancez sur le bitume, presque à l’aveugle. Un vent glacial vous fouette le visage. Vous avez froid. Les hauts immeubles vous dévisagent comme des sombres colosses endormis. Seuls les réverbères semblent de votre côté et tentent désespérément de vous fournir un semblant d’éclairage. Cet endroit est vraiment sordide.
Soudain, vous apercevez une silhouette sombre à côté d’un arrêt de bus. Elle s’avance sur la route, comme un zombie. Au même moment, un bus apparaît au détour d’un carrefour et percute le malheureux. Paniqué, vous foncez vers la première porte d’un immeuble pour y trouver de l’aide.
Vous jetez quand même un rapide coup d’œil à la devanture. L’enseigne indique que vous entrez dans la « Boutique des Nouvelles » . Vous remarquez les restes d’une ancienne écriture barrée grossièrement en-dessous. Vous en devinez le sens :

« Horror Stories »

La porte passée, vous arrivez dans une petite pièce aux murs de lambris. Elle n’a pour mobilier qu’un gigantesque comptoir et une grande bibliothèque avec des livres à moitié moisis. Quelques bibelots complètent le paysage. Ici, une figurine d’autruche à tête humaine, plus loin une peluche de crabe.
Sur le bureau d’accueil est posé un vieux journal. Vous le parcourez rapidement du coin de l’œil. Sous une vieille annonce d’une femme au pair, vous trouvez un article de presse d’un homme à l’origine d’une tuerie de masse dans son entreprise. Vous n’avez pas le temps de lire la suite qu’une voix vous interpelle.
— Oui ? C’est pour quoi ?
Vous sursautez, avant de lever les yeux. Une femme se tient derrière le comptoir. La trentaine, les cheveux légèrement bouclés, elle vous dévisage. Vous ne parvenez pas à l’expliquer, mais au-dessus d’elle semble flotter une inquiétante aura noire fantomatique. Vos muscles sont tétanisés.
La vendeuse enchaîne :
— Qui êtes vous ? J’peux vous aider ?
Votre prénom s’échappe machinalement de votre bouche. La femme s’approche d’une vieille machine à écrire posée dans un coin. Elle commence à écrire en répétant votre nom.
Tchak tchak.
— C’est pour lire des histoires ?
Un peu pris au dépourvu, vous hochez de la tête. Vous avez complètement oublié le pauvre homme écrasé sur la route.
— Très bien, signez ici, dit-elle en vous tendant un stylo tâché.
On dirait du sang séché.
— Venez, c’est par ici.
Vous la suivez à l’autre bout de la pièce. Deux portes se trouvent devant vous.
L’une indique : « Sous-sol. Défense d’entrer »
L’autre :  « Coin lecture »
Il vous semble entendre des gémissements en provenance de la première, mais la vendeuse vous interpelle en vous montrant l’autre porte d’un geste de la main.
— Entrez, je vous prie.

L’AMBIANCE DU LIVRE

L’AUTEUR

Adeline Rogeaux benraconte
Adeline Rogeaux

La mort ? Peuh ! J’en fais mon affaire !
De simples inconnus en proie à des délires psychotiques à de véritables tueurs en série, j’explore les thèmes de l’horreur et du fantastique avec une joie et une satisfaction morbides.
Concentrée dans des nouvelles courtes, la mort n’a plus de secrets pour moi. Les façons de mourir, je les sonde de fond en comble, un sourire sadique sur le visage et de temps en temps, accompagnée d’éclats de rire sataniques.
L’humour ? J’trouve qu’il se marie bien avec l’horreur, si si, t’inquiètes. Bon, pas toujours, mais bon…
Je possède un site internet où vous pouvez retrouver des histoires inédites : https://www.horror-stories.fr

Si vous êtes en Mode Aventure (version alternative de ce site), vous pouvez retourner dans le hall en fermant les yeux. Rendez-vous ICI.

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

ADELINE ROGEAUX 31 janvier 2021 - 20 h 27 min

MAGNIFIQUE ! ya pas d’autres mots franchement !

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Accepter En savoir plus