Accueil Chroniques littéraires Chimère(s), de Simon Perdrix

Chimère(s), de Simon Perdrix

par benraconte
Chimeres

SYNOPSIS

Paul Ayer n’est plus que l’ombre du glorieux flic qu’il fut jadis. Traumatisé par une étrange affaire qui lui a coûté l’amour de sa vie, il n’est désormais qu’un détective privé aussi raté qu’alcoolique qui ne peut s’empêcher de considérer la mort comme une sérieuse alternative à ses tourments.
C’est alors que l’ombre de cette affaire fatidique revient le hanter au détour d’une enquête, et avant même qu’il ne le réalise, Paul s’embarque vers une destination aussi mystérieuse que dangereuse.
Abus en tous genres, règlements de comptes, et surtout démons et possessions… Le voyage s’annonce mouvementé. Mais cette fois, Paul a une bonne raison de se jeter dans ce genre d’embrouilles, car il existe une lumière au bout du tunnel : la femme qu’il a perdu, qui est partie, et qu’il a enfin une chance de retrouver…

CHRONIQUE BENRACONTE

Vous ouvrez les yeux.

.

Vous êtes au beau milieu de toilettes publiques, en témoignent les rangées de cuvettes sales. Un bruit caractéristique résonne dans vos oreilles. Il ne fait aucun doute. Vous êtes dans une gare.
Soudain, vous apercevez une silhouette se faufiler par la porte de sortie avant de la refermer avec fracas. Un peu surpris, ce n’est que quelques instants plus tard que vous prenez la peine de jeter un œil sur le sol. Le spectacle d’horreur qui se présente devant vos yeux manque de vous faire tourner de l’œil.
Deux hommes gisent à vos pieds, ensanglantés. Le premier, le crâne complètement défoncé, laisse sa cervelle se répandre par terre en une épaisse masse écœurante. Le second semble dépourvu de mâchoire, sa langue pendante et suintante tâchant le carrelage délavé.
Une envie de vomir vous submerge. Vous courrez jusqu’aux toilettes les plus proches et vous déversez violemment dans la cuvette. Reprenant peu à peu vos esprits, vous décidez de quitter cet endroit au plus vite.
Vous vous précipitez vers la porte et la traversez. Ce n’est pourtant pas dans une gare que vous débouchez, mais dans un vieil appartement encombré. À cause de l’éclairage faiblard des lieux, vous peinez à distinguer clairement les alentours, mais la multitude de bibelots qui s’entassent ici ne fait aucun doute sur l’opulence de son propriétaire.
Soudain, un rire guttural résonne au fond du couloir derrière une magnifique porte ouvragée. Curieux et quelque peu inconscient, vous vous en approchez et l’ouvrez.
La chambre devant vous est plongée dans la pénombre. Un vent glacial vous transperce alors que vous pénétrez dans la pièce. Face à vous, au fond d’un lit à baldaquin gît une vieille femme à la respiration hésitante. Vous remarquez qu’elle vous fixe, un regard malsain luisant dans ses yeux.
C’est alors que, sans prévenir, la mourante se glisse soudain hors de son lit et commence à ramper vers vous comme un zombie dont on aurait arraché la plupart des membres. Un rire démoniaque résonne à nouveau dans la pièce. Horrifié, vous faites immédiatement volte-face et quittez cet endroit maudit sans tarder.
Vous êtes maintenant au sommet d’une immense colline. En contrebas, un village médiéval sorti d’un autre temps s’étend devant vos yeux. Un ouvrage semble pourtant se détacher des autres bâtisses en bois. Une solide distillerie moderne crache inlassablement une épaisse fumée noire, témoin d’une activité humaine certaine.
Soudain, une irrésistible envie d’explorer le village se fait sentir. Vous décidez de descendre dans la vallée sans attendre.

L’AMBIANCE DU LIVRE

L’AUTEUR

Simon_Perdrix
Simon Perdrix

Né en 1988 à Saint-Saulve, il est tout d’abord publié en tant que scénariste de BD avant de se diversifier dans l’écriture de nouvelles et de romans résolument tournés vers le fantastique et l’horreur. La raison ? Déjà enfant, il passait plus de temps à lire du Lovecraft et à regarder des films de John Carpenter et de Wes Craven qu’à jouer dehors.

Très inspiré par quelques piliers de la mouvance splatterpunk tels que Clive Barker ou Jack Ketchum, ainsi que par des grands noms du roman noir comme Raymond Chandler, il avoue également une passion pour Bret Easton Ellis dont l’approche radicale et sans filtre constitue une influence majeure de son travail.

Après la parution de son recueil de nouvelles horrifiques intitulé Route de Nuit, il enchaîne sur Chimère(s) dans lequel il mêle roman de gare et paranormal, puis sur une aventure spatio-temporelle nommée Une Brève Histoire du Sang. La suite de ses projet prendra les atours d’une histoire de vampires à paraître courant 2021.

Si vous êtes en Mode Aventure (version alternative de ce site), vous pouvez retourner dans le hall en fermant les yeux. Rendez-vous ICI.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. Accepter En savoir plus